BILLETTERIE EN LIGNE OBLIGATOIRE

Réservez votre billet en ligne.

La réservation de billet d’entrée est obligatoire pour tous, y compris les visiteurs bénéficiant de la gratuité et les détenteurs de titre d’entrée (billets achetés à l’avance, billets prolongés, invitations, pass annuel…), pour ces derniers la réservation est gratuite.

Aucune vente sur place ne sera possible.

En semaine nous proposons un billet daté pour le jour de visite et le weekend deux tranches horaires par jour (matin et après-midi).

Veuillez noter que les jours de forte affluence, notamment les weekends, le temps d'attente à l'entrée du zoo et de la serre peut être très important. Les périodes d’affluence à l’entrée sont généralement le matin à l’ouverture et en début d’après-midi.

Toutes nos équipes sont mobilisées pour vous offrir un accueil de qualité, et garantir le respect des règles sanitaires et de sécurité.

Back to top
Animation au Parc zoologique de Paris © MNHN - F.-G. Grandin

Animateur scientifique

Lors de votre dernière visite au zoo, vous avez sans doute assisté aux nourrissages commentés des animaux. Comment les médiateurs préparent-ils ces animations pédagogiques ? Juliette Fontaine, animatrice scientifique au zoo, nous explique tout !

Comment sont choisies les espèces qui font l’objet d’une animation spéciale au zoo (nourrissage, présentation au public…) ?

Il y a beaucoup de critères : la disponibilité des animaux (certains, comme les tapirs, ne sont pas visibles en hiver), leur mode de vie (les roussettes dorment la journée…), l’intérêt des visiteurs, l’aménagement des enclos…
 
Par exemple, les nourrissages des manchots et des loutres sont assez faciles à organiser car les soigneurs peuvent lancer la nourriture directement dans l’enclos, en présence des animaux. Dans d’autres cas (avec les félins notamnent), il est nécessaire de les faire rentrer dans leur loge le temps que les soigneurs disposent la nourriture dans l’enclos extérieur. Or, certaines espèces, comme les lynx, ne sont pas habituées à rentrer en pleine journée… C'est toute une organisation !

Animation pédagogique au Parc zoologique de Paris ©  MNHN - F.-G. Grandin

 

OÙ EST STOCKÉE ET PRÉPARÉE LA NOURRITURE ?

Dans la grande cuisine centrale, puis dans une dizaine de petites cuisines secondaires « de proximité ».
 
Les fruits et légumes sont livrés une fois par semaine (entre 2 et 2,5 tonnes par semaine !) et la viande une fois par mois (entre 6 et 7 tonnes par an).
 
Les fiches alimentaires sont élaborées par les vétérinaires, et les soigneurs s’occupent de préparer les plats pour le lendemain. Chaque animal a un dosage spécifique adapté à son espèce, son sexe, son poids, son âge... Ainsi, les fruits et légumes sont coupés en gros bouts pour les chauves-souris, râpés pour les nandous, taillés en dés ou donnés entiers pour les primates…
 

Préparation des nourrissages © MNHN - F.-G. Grandin

 

Qu’est-ce qu’un « enrichissement alimentaire » ?

L’objectif est d’enrichir la palette comportementale des animaux vis-à-vis de leur nourriture, car en captivité, ils n’ont pas besoin de chasser ni de chercher leurs aliments.

Les enrichissements dépendent des espèces, de leurs capacités et de leur régime alimentaire. Des tuyaux creux ou des labyrinthes permettent par exemple aux girafes et au tamanoir d’utiliser leur longue langue ! Avec les carnivores (loups, lynx, lions...), on se sert plutôt de cartons remplis de paille dans lesquels on cache la nourriture, ou encore de bassins avec des poissons vivants... Pour les gloutons, qui ont une mâchoire très puissante, on peut dissimuler de petits morceaux de viande entre les écailles d’une pomme de pin !
 
Les enrichissements des primates peuvent être beaucoup plus complexes car certains sont très habiles de leurs mains.

Comment S'ORGANISENT les nourrissages ?

Les soigneurs commencent par nous communiquer leurs disponibilités et les spécificités de chaque animal : les serpents, par exemple, ne mangent qu’une fois par semaine ! Nous choisissons alors un créneau récurrent qui puisse convenir à tous.
 
Nous créons ensuite une « fiche animation » qui regroupe de nombreuses informations sur l’espèce, en ne retenant que des sources fiables et mises à jour (UICN, ouvrages scientifiques, informations transmises par les vétérinaires, soigneurs ou curateurs…).
 
De leur côté, les soigneurs préparent la nourriture et les enrichissements, et s’organisent pour être présents à l’heure convenue. Juste avant l’animation, ils nous tiennent au courant du « menu du jour » !

Grâce à ces animations, nous faisons découvrir ou redécouvrir au public les animaux présentés au zoo, leur morphologie, leur mode de vie, leur alimentation... Mais aussi les menaces qui pésent sur eux dans la nature, pour bien expliquer notre mission de conservation et de protection des espéces,

Nourrissage des manchots au Parc zoologique de Paris © MNHN - Agnès Iatzoura

 

Quelle est votre animation préférée ?

Le nourrissage des roussettes paillées : je ne me lasse pas de les voir voler et dévorer les fruits à pleines dents !