Back to top
Biozone Patagonie © MNHN - F-G Grandin

Histoire du zoo

Situé dans le bois de Vincennes, sur un terrain de la Ville de Paris, le Parc Zoologique de Paris est un établissement culturel et scientifique appartenant au Muséum national d’Histoire naturelle. Inauguré en 1934, il a fait l'objet d'une rénovation majeure entre 2008 et 2014. Aujourd’hui, le Parc zoologique de Paris est le seul zoo au monde entièrement reconstruit.

INAUGURÉ EN 1934

Lors de l’exposition coloniale de 1931, un zoo temporaire est créé au bois de Vincennes afin de faire découvrir des animaux exotiques. Devant l’énorme succès populaire, le Muséum national d’Histoire naturelle et la Ville de Paris s’associent pour réaliser l’actuel Parc zoologique de Paris, plus connu sous le nom de Zoo de Vincennes.

Le projet, mené par le Muséum national d’Histoire naturelle, est confié à l’architecte Charles Letrosne. Il s’inspire directement du zoo de Hambourg, réalisé par Carl Hagenbeck en 1907. Ce modèle architectural fait école à l’époque dans toute l’Europe et aux États-Unis.

Le rocher artificiel est l’élément de composition principal de ce nouveau type de jardin zoologique. Il permet de camoufler les loges intérieures et les locaux techniques, créant ainsi un décor moins artificiel. Les barreaux des cages sont remplacés par des fossés permettant de présenter les animaux en liberté apparente, dans un environnement cherchant à rappeler le milieu naturel.

UN SUCCÈS FULGURANT

Très vite le zoo connaît un grand succès auprès du public parisien qui peut y admirer des animaux exotiques, notamment de grands mammifères (éléphants, girafes, rhinocéros…) dans un cadre "naturel". De nombreuses espèces menacées d’extinction, ainsi que des espèces rares en captivité, lui sont présentées : okapi (Okapia johnstoni), kouprey (Bos sauveli), éléphant de mer (Mirounga sp.), panda géant (Ailuropoda melanoleuca)… Dans la maison des lémuriens, les visiteurs rencontrent des lémuriens nocturnes, dont certaines espèces, tel le Grand Hapalémur (Prolemur simus), sont en grand danger.

LA RÉNOVATION

Dès le début des années 80, les installations montrent des signes d’usure et le besoin de travaux se fait sentir. En 1994, la rénovation du Grand Rocher est entreprise. Puis, de 2002 à 2004, le Muséum national d’Histoire naturelle prend des mesures dites "conservatoires", pour des raisons de sécurité. Des installations sont fermées, des animaux transférés dans d’autres établissements. En 2005, le Parc entre dans une phase de travaux. La présentation des animaux dans des milieux évoquant leurs écosystèmes d'origine, le respect de leur bien-être et l’immersion du visiteur ont guidé les aménagements architecturaux et paysagers du Parc Zoologique de Paris. Mammifères, oiseaux, reptiles, amphibiens, poissons et invertébrés : environ 180 espèces et plus de 2 000 animaux vous offrent un véritable tour du monde de la biodiversité animale.

Vue sur la vaste plaine de la biozone Sahel-Soudan © Artefactory - AJOA / BTuA
Vue de la biozone Patagonie | © Artefactory - AJOA / BTuA
Vue de la serre Madagascar © Artefactory BTuA AJOA

Une nouvelle espèce de zoo

Espace de sensibilisation et d’éducation à la préservation de la biodiversité, c’est aujourd’hui un lieu moderne de conservation, de protection des espèces et de valorisation des collections animales vivantes. La scénographie privilégie le bien-être animal et vous permet d’observer et de découvrir les comportements sauvages des animaux : immergé au cœur de cinq biozones, vous découvrez les animaux dans un environnement aussi proche que possible de son milieu naturel.

Lieu de détente et de loisirs, le Parc Zoologique de Paris est aussi un site de découverte et d’apprentissage ludique accessible à tous : familles avec enfants en bas âge, seniors, public en situation de handicap, en difficultés sociales… Enfin, c’est également un lieu de recherche et d’expertise dans des domaines variés et pointus : sciences vétérinaires, biologie de la conservation, du comportement, de la reproduction, biologie évolutive, psychologie de la conservation, médiation…

Jeune lion © MNHN - F-G Grandin
Femelle Maki catta avec son petit © MNHN - F-G Grandin
Rhinocéros blancs du Parc zoologiques de Paris © MNHN - F-G Grandin
Jeune Addax © MNHN - F-G Grandin

Le bien-être animal au cœur du projet

Le Parc Zoologique de Paris met l'animal au cœur de sa démarche en présentant les espèces dans des milieux évoquant leurs écosystèmes d'origine, respectant leur bien-être et vous permettant d'être immergé dans leurs milieux naturels. Le zoo abrite des espèces emblématiques (girafes et loups), des espèces moins connues (gloutons et lamantins), des espèces menacées impliquées dans des programmes d’élevage européen (manchots de Humboldt, et propithèque couronné) et des espèces impliquées dans des programmes internationaux de conservation (lémuriens et rhinocéros blancs). La sélection des espèces animales représentées au Parc Zoologique de Paris a été faite selon leur intérêt attractif, pédagogique, scientifique et selon les critères de conservation de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN).

À la Une