BILLETTERIE EN LIGNE OBLIGATOIRE

Réservez votre billet en ligne.

La réservation de billet d’entrée est obligatoire pour tous, y compris les visiteurs bénéficiant de la gratuité et les détenteurs de titre d’entrée (billets achetés à l’avance, billets prolongés, invitations, pass annuel…), pour ces derniers la réservation est gratuite.

Aucune vente sur place ne sera possible.

En semaine nous proposons un billet daté pour le jour de visite et le weekend deux tranches horaires par jour (matin et après-midi).

Veuillez noter que les jours de forte affluence, notamment les weekends, le temps d'attente à l'entrée du zoo et de la serre peut être très important. Les périodes d’affluence à l’entrée sont généralement le matin à l’ouverture et en début d’après-midi.

Toutes nos équipes sont mobilisées pour vous offrir un accueil de qualité, et garantir le respect des règles sanitaires et de sécurité.

Back to top
La Grande Serre du Parc zoologique de Paris © MNHN – F.-G. Grandin

Web-série : sur les traces de la biodiversité guyanaise

Multimédia

Partez à la découverte du monde fascinant de la forêt guyanaise et des espèces de sa canopée.

L’équipe de recherche Ecotrop-Mecadev travaille principalement sur l’écologie en milieu tropical. Une douzaine d’enseignants-chercheurs répondent à des problématiques liées à l’impact humain sur la faune et la flore. Leur terrain de recherche du moment ? La Guyane !

En compagnie d’Eric Guilbert et Pierre-Michel Forget, enseignants-chercheurs au Muséum national d’histoire naturelle, découvrez le projet Ecotrop-Mecadev et leur travail sur le terrain.

Les explorateurs de la Canopée

Quels sont les objectifs du projet Ecotrop-Mecadev ? Quelles espèces peut-on rencontrer dans la forêt guyanaise ? Comment les étudier ?

La capture photographique

Comment observer les animaux en pleine forêt tropicale ? Grâce à un dispositif surprenant : des pièges photographiques ! Pour les installer, les chercheurs grimpent dans les arbres jusqu’à 50 mètres de haut.

Les enjeux de conservation

Les activités humaines, comme la chasse, l’exploitation forestière, le développement des mines ou des routes, impactent la faune et la flore de la forêt guyanaise. Le travail des chercheurs permet de mettre en place des actions pour protéger cette biodiversité locale.