Fermeture exceptionnelle

Suite aux dernières annonces du gouvernement, le Parc zoologique de Paris reste fermé.

Nous vous communiquerons dès que possible les modalités de réouverture.

Back to top
Tatou à six bandes © MNHN - F.G.Grandin

Le tatou à six bandes

Cet animal singulier est reconnaissable à sa carapace formée de plaques osseuses.

Fiche d’identité

Classe, ordre et famille :
mammifères, xénarthres, chlamyphoridés
Espèce :
Euphractus sexcinctus
Durée de vie :
20 ans en captivité
Taille - poids :
60-70 cm (queue comprise) ; 5 kg
Gestation :
2 mois, 1-3 petits
Habitat naturel :
savanes, forêts sèches
Régime alimentaire :
omnivore
Aire de répartition :
Amérique du Sud
Statut UICN : 

Préoccupation mineure (LC)

Mode de vie

Diurne et solitaire, le tatou à six bandes vit dans un terrier qu’il a lui-même creusé à l’aide de ses puissantes griffes. Ce terrier possède la particularité de n’avoir qu’une seule entrée, et peut atteindre un à deux mètres de long.

Le tatou est un animal « timide », qui reste souvent caché et privilégie la fuite à la confrontation directe. Cependant, il n’hésite pas à utiliser ses griffes et ses dents pour se protéger de ses congénères s’ils osent s’aventurer sur son territoire.

Il est omnivore : son alimentation est composée de végétaux, d’insectes ou de petits lézards et amphibiens.

Signes distinctifs

La carapace du tatou est différente de celle des tortues. Si, chez les tortues, la carapace correspond à une fusion de la colonne vertébrale et des côtes, il s’agit chez les tatous d’une modification de l’épiderme qui forme 6 à 8 plaques osseuses, articulées les unes aux autres et couvertes d’un épiderme parsemé de poils épars.

Anecdote

Les tatous sont maintenant regroupés en deux familles : les Dasypodidae (1 genre, 7 espèces) et les Chlamyphoridae (8 genres, 14 espèces). Les tatous à six bandes font partie de la seconde.

Pour aller plus loin