BILLETTERIE EN LIGNE OBLIGATOIRE

Réservez votre billet en ligne.

La réservation de billet d’entrée est obligatoire pour tous, y compris les visiteurs bénéficiant de la gratuité et les détenteurs de titre d’entrée (billets achetés à l’avance, billets prolongés, invitations, pass annuel…), pour ces derniers la réservation est gratuite.

Aucune vente sur place ne sera possible.

En semaine nous proposons un billet daté pour le jour de visite et le weekend deux tranches horaires par jour (matin et après-midi).

Veuillez noter que les jours de forte affluence, notamment les weekends, le temps d'attente à l'entrée du zoo et de la serre peut être très important. Les périodes d’affluence à l’entrée sont généralement le matin à l’ouverture et en début d’après-midi.

Toutes nos équipes sont mobilisées pour vous offrir un accueil de qualité, et garantir le respect des règles sanitaires et de sécurité.

Back to top
Serpent liane © Charles Rostand

Le serpent liane

Le serpent liane est très présent en Amérique du Sud, au Surinam et en Guyane. Cette espèce arboricole vit dans les milieux forestiers ou en lisière de forêts.

Fiche d’identité

Classe, ordre et famille :
Sauropsides, Squamates, Colubridés
Espèce :
Oxybelis fulgidus
Durée de vie :
Jusqu’à 15 ans (en captivité)
Taille & poids :
De 1 à 1,60m pour environ 200g
Incubation :
92-94 jours ; 4 à 8 œufs
Habitat naturel :
Forêts peu denses, buissons
Régime alimentaire :
Carnivores, lézards, amphibiens
Région d’origine :
Brésil, Colombie, Venezuela et Mexique

Mode de vie

Pour monter aux arbres, les serpents lianes s‘aident des aspérités de l’écorce et des lianes enroulées autour des troncs. Ils peuvent rester suspendus aux branches pendant des heures en attendant le passage d’un amphibien ou d’un petit lézard. Ils l’immobilisent avec leur venin, injecté grâce à deux dents différenciées en crochet, avant de l’avaler.

Signes distinctifs

Ce serpent a un corps très fin et une tête pointue. À l’exception de sa gorge jaune, sa couleur se confond à celle des branches et lianes : on parle d’homochromie.

Anecdote

Dans la nature, femelle et mâle ne vivent pas à proximité. Il est donc impossible de présenter dans un même terrarium le couple présent au zoo. La mise en contact se fait de façon contrôlée, une semaine par an. Plusieurs éclosions ont pu être observées au zoo, fait rare en captivité.