pass sanitaire

À compter du 21 juillet, conformément au décret n° 2021-955 du 19 juillet 2021, un pass sanitaire devra être présenté afin d’accéder au Parc zoologique de Paris.

Une tolérance sera appliquée pour les 12-17 ans jusqu'au 30 août. Cette obligation ne s’applique pas aux enfants de moins de 12 ans.

Les visiteurs ayant acheté un billet avant le 21 juillet et qui ne satisfont pas aux obligations sanitaires peuvent demander l'échange ou le remboursement de leur billet.

Pour garantir la sécurité de tous les visiteurs et personnels, le port du masque demeure obligatoire dans les espaces intérieurs et les files d'attente. Il est recommandé dans les espaces de plein air.

Back to top
Le pudu des Andes © MNHN - F-G Grandin

Le pudu des Andes

Le pudu des Andes est un petit mammifère vivant dans les forêts denses d’Amérique du Sud. À l’image des autres cervidés, le mâle pudu a de petits bois pointus qu’il perd chaque année.

Fiche d’identité

Classe, ordre et famille :
Mammifères, cétartiodactyles, cervidés
Espèce :
Pudu puda
Durée de vie :
jusqu’à 10 ans – 17 ans en captivité
Taille & poids :
40 cm (au garrot) et de 6 à 12 kg
Gestation :
7 mois, un petit par portée
Habitat naturel :
forêts denses
Régime alimentaire :
végétarien (herbes, feuille, fruits)
Région d’origine :
zones tempérées d’Argentine et du Chili
Statut UICN : 

Quasi menacé (NT)

Mode de vie

Discret et solitaire, il parcourt jour et nuit son territoire, suivant des chemins bien définis, le long desquels il dépose des marques odorantes grâce à des glandes situées près de ses yeux.

Signes distinctifs

Avec ses pattes courtes et solides, sa petite taille et sa forme arrondie, le pudu est adapté à la vie dans la forêt dense où il peut se faufiler entre les arbres et dans les fourrés. Pour échapper aux prédateurs, il peut monter dans des forêts situées jusqu’à 3 200 mètres d’altitude.
Les jeunes pudus se camouflent grâce aux taches blanches de leur pelage qui ressemblent aux rayons de lumière dans les sous-bois.

Anecdote

La destruction de son habitat, l’attaque par les chiens domestiques, la compétition avec le bétail et d’autres cervidés, mais aussi la chasse par l’Homme font de lui un animal très menacé.
Un plan d’élevage a été mis en place au niveau des zoos européens (EEP) pour gérer la reproduction et l’élevage de cette espèce en captivité. Le Parc zoologique de Paris s’est inscrit dans cette action de conservation ex situ.

Vous aimerez aussi

Naissances
Naissance d'un petit Pudu des Andes
29 juillet 2019

Naissance d'un pudu des Andes !

Parrainage
Le pudu des Andes © MNHN - F-G Grandin
17 mai 2014

Mojo, le petit pudu des Andes