Fermeture exceptionnelle

En raison des mesures prises par le gouvernement afin de lutter contre la propagation de la Covid-19, le Parc zoologique de Paris sera fermé du 30 octobre au 1er décembre inclus.

La réouverture se fera en fonction de l'évolution de la situation sanitaire.

Si vous souhaitez être remboursé d'un billet acheté pour cette période, vous pouvez nous contacter à pzp[@]mnhn.fr

Back to top
Grand Koudou © MNHN - F-G Grandin

Le grand koudou

Le grand koudou est un mammifère herbivore de la famille des bovidés vivant dans la savane arborée africaine.

Fiche d’identité

Classe, ordre et famille :
Mammifères, cétartiodactyles, bovidés
Espèce :
Tragelaphus strepsiceros
Durée de vie :
jusqu’à 14 ans - 20 ans en captivité
Taille & poids :
1 à 1,5 m (au garrot), 120 à 210 kg pour les femelles et 190 à 300 kg pour les mâles
Gestation :
7 à 8 mois, un petit par portée
Habitat naturel :
savane arborée, forêt
Régime alimentaire :
végétarien - herbes, feuilles, fruits
Région d’origine :
Afrique sub-saharienne
Statut UICN : 

Préoccupation mineure (LC)

Mode de vie

Ce grand herbivore est discret. Actif le matin et le soir, il se repose à l’ombre aux heures les plus chaudes. Agile en terrains accidentés et boisés, il est capable de franchir des obstacles de 2,50 m de haut et échappe aisément aux prédateurs. Sur terrain plat, c’est une autre histoire ! Sa course, gauche et lente, en fait une proie facile.

Signes distinctifs

Le grand koudou possède de grandes oreilles qui lui permettent de bien entendre, une crête de poils sur le dos ainsi qu’une robe striée de 6 à 10 raies verticales blanches. Le mâle se différencie de la femelle par une frange de poils partant du cou jusqu’au poitrail et par la présence de grandes cornes spiralées de 1,20 à 1,80 mètre.

Anecdote

​Au Parc zoologique, les grands koudous partagent leur enclos avec les girafes, les autruches, les marabouts… Les interactions sociales et stimulations sensorielles qui découlent de cette cohabitation sont bénéfiques pour les animaux.