Horaires d’été : du 21 juin au 31 août inclus, le Parc Zoologique de Paris est ouvert tous les jours de 9h30 – 20h30.

Attention : fermeture exceptionnelle mercredi 24 et samedi 27 juillet en raison des Jeux Olympiques.

Back to top
Caïman nain de Cuvier © MNHN - F-G Grandin

Le caïman nain de Cuvier

Les caïmans nains du Parc zoologique de Paris appartiennent à une espèce forestière de Guyane, qui vit dans un environnement couvert et peu ensoleillé. Ils vivent dans une eau toujours chaude.

Fiche d’identité

Classe, ordre et famille :
Sauropsides, Crocodiliens, Alligatoridés
Espèce :
Paleosuchus palpebrosus
Durée de vie :
jusqu’à 25 ans (60 en captivité)
Taille & poids :
de 1,20 m à 1,60 m pour les mâles et jusqu’à 7 kg
Gestation :
incubation environ 90 jours
Habitat naturel :
zones humides, rivières
Régime alimentaire :
carnivore, piscivore
Région d’origine :
Amérique du Sud

Mode de vie

La femelle caïman enfouit ses œufs dans un nid d’humus et de débris végétaux bâti avec le mâle. Elle vient retirer la couche qui couvre les jeunes lorsqu’ils commencent à émettre des sons. Longs d’à peine 20 cm à la naissance, ces caïmans nains grandissent toute leur vie, mais restent les plus petits de tous les caïmans. 

Signes distinctifs

Caïman, crocodile, alligator, gavial appartiennent au même groupe mais sont des espèces différentes qui ne vivent pas sur les mêmes continents. Caïmans et alligators ont la tête large et le museau en forme de U, tandis que celui du crocodile, plus fin, forme un V.

L'action du Muséum pour protéger le caïman nain

Le Parc zoologique de Paris participe à des projets de recherche in situ sur plusieurs caïmans en Guyane. Par exemple, une étude est menée en Guyane dans la réserve des Nouragues pour analyser la structure et la diversité génétique de cette population, étudier leur comportement et leur biologie. On mesure aussi leur contamination au mercure car étant en bout de chaîne alimentaire, ils concentrent les éléments toxiques et sont donc des indicateurs de la qualité de l’eau.