Back to top
Manifeste du Muséum. Humains et autres animaux © MNHN - Éditions Reliefs - Olivier Moritz

Manifeste du Muséum. Humains et autres animaux

Édition

Les animaux en l’humain

« Nous ne sommes pas des bêtes. » Qui n’a jamais entendu ou prononcé cette expression ? Pourtant, du point de vue de l’histoire naturelle, nous en sommes.

En effet, l’histoire naturelle raisonne par emboîtement. Dans cette logique, les humains sont des primates, lesquels sont des mammifères, lesquels sont des vertébrés, lesquels sont des animaux. C’est pourquoi le titre de ce manifeste « Humains et autres animaux » se démarque de l’opposition radicale Homme/animal.  

À l’égard des animaux, des sensibilités variées se font jour, parfois exacerbées dans leur expression, qui vont d’une attente éthique ou de débats académiques sur le droit animal jusqu’à des exactions commises à l’encontre de boucheries, en passant par l’engouement d’une partie de nos jeunes concitoyens pour l’alimentation vegan, le militantisme anti-zoo ou anti-élevage ; et, à l’autre bout du spectre, le maintien de la corrida ou de confinements incompatibles avec le bien-être animal dans l’élevage industriel.

Pour interroger nos rapports au monde animal, psychologues, vétérinaires, juristes, éthologues, éthnozoologues ou encore neuroscientifiques se sont réunis pour la rédaction de ce nouveau manifeste.

Manifeste du Muséum. Humains et autres animaux © MNHN - Éditions Reliefs - Olivier Moritz
Manifeste du Muséum. Humains et autres animaux © MNHN - Éditions Reliefs - Olivier Moritz
Manifeste du Muséum. Humains et autres animaux © MNHN - Éditions Reliefs - Olivier Moritz
 Manifeste du Muséum. Humains et autres animaux © MNHN - Éditions Reliefs - Olivier Moritz

En quelques mots

Difficile de résumer ce manifeste tant il est riche de pensées utiles. Au fil des pages, seront évoqués entre autres les notions de spécisme et anti-spécisme, l'élevage traditionnel et industriel, la domestication, la relation de codépendance entre les humains et autres animaux, la protection des animaux, notamment par le droit, mais aussi l’impact des Hommes sur une biodiversité en danger.

Le manifeste montre ainsi à quel point les différentes facettes des relations entre humains et autres animaux sont complexes et multiformes. Il nous incite à penser notre avenir avec les autres espèces en décentrant notre regard.

L’histoire naturelle dans le débat

Parce qu’elle interroge diverses échelles de temps et d’espace, et convoque des disciplines scientifiques variées, l’histoire naturelle nous permet de prendre du recul et fournit des éléments factuels dépassionnés dans un débat où l’émotion prend une place très importante.

Loin de vouloir orienter la pensée du lecteur, s’opposant à toute forme de dogmatisme, l’objectif de ce manifeste est de fournir des éléments scientifiques afin que chacun puisse forger son opinion et fonder ses choix, sa pensée personnelle.

Ce troisième ouvrage paru le 7 novembre 2019 s’inscrit dans la série Manifeste du Muséum lancée depuis 2017 par le président du Muséum Bruno David pour réaffirmer le rôle et la nécessité de l’histoire naturelle dans les sociétés contemporaines. Il fait suite au Manifeste fondateur Quel futur sans nature (2017), et au Manifeste Migrations paru en 2018.

Auteurs

Hélène Artaud ◊ Alain Boissy ◊ Didier Bonnet ◊ Georges Chapouthier ◊ Bruno David ◊ Sabrina Krief ◊ Guillaume Lecointre ◊ Jean-Pierre Marguénaud ◊ François Moutou ◊ Michel Raymond ◊ Michel Saint Jalme ◊ Véronique Servais ◊ Bernard Vallat ◊ Jean-Denis Vigne.

_
Coédition Reliefs / Muséum national d’Histoire naturelle
Edition bilingue français-anglais
En librairie
Prix : 7,50 €

 

Acheter le manifeste

Série Manifeste du Muséum © MNHN - J.-C. Domenech

Vous aimerez aussi