Back to top

La médiation pédagogique en préparation

Au cœur des biozones

Le projet pédagogique du nouveau Parc Zoologique de Paris souhaite aider à faire prendre conscience au visiteur qu’il est lui-même une espèce parmi les autres et qu’il partage les mêmes territoires que les animaux présentés dans le parc.

Amener le visiteur à réaliser, de manière ludique, que ses actes et choix ont un impact sur les écosystèmes, une bien vaste mission qui incombe au pôle pédagogique du Parc Zoologique de Paris.

Celui-ci s’affaire en coulisse depuis quelques mois pour développer tous les outils et supports informatifs qui pourront accompagner la découverte des univers et des animaux. Des traditionnels panneaux informatifs aux kiosques multimédias, en passant par les ateliers et animations, le champ de médiation est large et doit être accessible à tous les publics.

Dans chaque biozone, un kiosque d’exploration (abris végétalisés dotés d’équipements multimédias) sera installé pour approfondir l’information. Entre vidéos, jeux et navigation interactive, le kiosque se veut aussi être "la vitrine de la recherche et des activités scientifiques menées au sein du Muséum national d’Histoire naturelle " explique Elisabeth Quertier, responsable du pôle pédagogique. L’occasion de mettre en évidence tout ce qui se fait "derrière chaque animal présenté", pour comprendre par exemple, comment fonctionne un programme de conservation, quels en sont les acteurs ou les objectifs.

Un échange direct avec les professionnels du zoo

Et pour faciliter l’interaction directe avec les professionnels du zoo, des ateliers et visites guidées à destination des plus jeunes (scolaires, centres, associations) offrent une approche ludo-éducative du parc zoologique.

Les ateliers, basés sur des thématiques comme l’alimentation, la classification ou la biodiversité, offrent une première approche scientifique du domaine tandis que les visites guidées permettent d’en apprendre plus sur les écosystèmes. "Pour l’ouverture, les thématiques sont classiques. Une fois que l’on se sera parfaitement approprié le parc, on pourra innover. Nous envisageons par exemple de développer des ateliers familles", explique Élisabeth Quertier.

Pour rythmer les visites, des animations ponctuelles donneront la possibilité d’échanger avec le personnel animalier lors, par exemple, de nourrissages ou de séances de training. Le public est aussi invité à observer les acteurs du zoo en situation, à travers des parois vitrées ménagées dans les divers équipements. Il découvre ainsi les métiers du parc : soigneur, vétérinaire, éthologue…

Sur tous ces projets de conception d’outils de médiation, le pôle pédagogique a travaillé en synergie avec l’équipe de diffusion du Département des jardins botaniques et zoologique, dont notamment trois illustratrices qui ont mis en forme et dessiné tous les supports. L’orientation scientifique des contenus a également été suivie de près par un comité de chercheurs.

Une programmation annuelle est également en préparation pour que le Parc Zoologique de Paris soit présent lors de grands évènements tels que la Fête de la Nature, la Fête de la Science ou encore les expositions de la Grande Galerie du Muséum. Une fois le zoo réouvert, une phase de réadaptation des contenus sera adoptée en fonction des expériences et retours.

Vous aimerez aussi