Back to top

Diablo le loup ibérique

Parrainage

Diablo le loup ibérique (Canis lupus signatus) vient tout juste d’arriver au Parc zoologique de Paris, accompagné de sa meute.  Il fait partie des animaux à parrainer de la zone Europe.

Ce jeune loup de deux ans vivait jusqu’ici avec ses quatre autres comparses mâles, à Gaiapark, aux Pays-Bas. Depuis leur arrivée, les soigneurs redoublent d’attention pour faciliter la phase d’acclimatation, plus délicate que chez les autres espèces. L’arrivée au parc d’un groupe de cinq individus est assez exceptionnelle pour une espèce de ce gabarit et n’est pas sans risque. La confrontation à un nouvel environnement peut potentiellement mettre à mal la hiérarchie déjà établie au sein de la meute. Ainsi, les cinq loups sont d’abord gérés en intérieur le plus possible pour initier le conditionnement programmé sur l’espèce.

Sous l'autorité du mâle alpha

Le loup d’Espagne (Canis lupus signatus) également appelé loup ibérique, est un mammifère carnivore de la famille des Canidés. Il vit principalement dans les forêts, montagnes et steppes du nord de l’Espagne et du Portugal. Ses proies de prédilection sont le cerf, le sanglier et le chevreuil qu’il chasse en groupe, il se nourrit autrement de petit gibier.

Le loup vit en meute, dirigé par un mâle (ou un couple) dominant identifié comme loup alpha. Le mâle alpha est désigné par le clan sur des critères de force, d’intelligence, de sagesse,  mais l’ordre établi peut toujours être remis en question. La période des amours commence en hiver et dure jusqu'en Mars. La gestation dure deux mois et la femelle donne naissance à une portée de 3 à 8 louveteaux. Après la phase d’allaitement, toute la meute s’occupera de leur alimentation en régurgitant la nourriture. Dès 6 mois environ, les jeunes accompagnent la meute dans leurs déplacements.

La bête noire des milieux ruraux

Au-delà des hurlements et aboiements, les loups sont des experts de la communication non-verbale. Leurs postures corporelles ou expressions faciales leur permettent de se comprendre facilement. Afin de limiter les agressions physiques, beaucoup de signaux servent d’avertissement avant que le loup ne passe réellement à l’attaque.

Le loup ibérique est classé comme espèce "en danger" par l’UICN. On compte environ 2000 individus dans la péninsule ibérique. Autrefois considéré comme ennemi n°1 par les populations rurales, sa prétendue férocité envers le bétail en a fait un animal très chassé. Si la chasse est aujourd’hui interdite, il reste menacé par la destruction de son habitat et la baisse du nombre de proies naturelles.

Pour parrainer Diabo c'est ICI.

Vous aimerez aussi