Back to top
Vari Roux © MNHN - F-G Grandin

Check-up complet pour les varis roux

Prise en soin

La Grande Serre tropicale, livrée mi-décembre se peuple peu à peu. Juste avant d’y être transférées dans leur enclos définitif, les trois femelles varis roux (Varecia rubra) passent un bilan de santé complet.

Arrivées au Parc zoologique de Paris début octobre, les femelles varis roux (Varecia rubra) ont passé trois mois en zone d’acclimatation. Alors que leur transfert dans la serre tropicale est programmé pour les prochains jours, l'équipe vétérinaire en profite pour leur faire un check-up complet.

"C'est l'occasion de s'assurer qu'elles sont en parfaite santé avant de commencer à organiser le transfert" explique Nathalie Dogna, assistante vétérinaire. A chaque arrivée, tous les animaux sont suivis de très près : comportement, alimentation, activité... Rien n'échappe à l'œil des soigneurs. Ceci étant, rien ne vaut un passage en clinique pour certifier la parfaite santé de l'animal. Toute l'équipe vétérinaire est mobilisée. Au programme : prise de sang, inspection de la dentition, évaluation du rythme cardiaque, radiographie, notamment des mâchoires et échographie gynécologique et abdominale. Si chaque animal entre au Parc zoologique de Paris avec un dossier médical complet, malgré tout "ces résultats d'examens vont nous servir de base pour plus tard, si l'animal venait à avoir un problème de santé" selon Nathalie Dogna.

Et s'il ne s'agit que de simples examens, ils doivent être réalisés sous anesthésie générale pour éviter le stress (pour les animaux… et les hommes !) de manipulation sous capture et fournir les meilleurs résultats possibles. Pour se faire, grâce à la station d'anesthésie mobile, le vétérinaire va poser un masque sur l'animal directement dans sa loge et le transporter ainsi jusqu'à la clinique vétérinaire, dispensant ainsi les lémurs du stress du transport.

Après une petite heure passée pour chacune d'entre elles, Zibar la mère, Soa et Tiana, les deux filles, se révèlent être en parfaite santé et prêtes pour rejoindre la Grande Serre tropicale.

Vous aimerez aussi