Back to top

Ambiance tropicale au cœur de la biozone Guyane-Amazonie

Au cœur des biozones

En pénétrant dans la biozone Guyane-Amazonie, on s'immerge directement dans les décors sauvages des contrées tropicales. Flânant entre la Grande Serre, les bassins et enrochements, on y découvre une faune sauvage particulièrement diversifiée.

La biozone Guyane-Amazonie se situe le long de l’avenue Daumesnil. La Guyane est un département français où le Museum national d’Histoire naturelle est particulièrement impliqué par ses programmes de recherches. Recouverte à 90% de forêts tropicales primaire, elle constitue un des derniers refuges d’une forêt vierge et sauvage, un écosystème pourtant gravement menacé.

Cette biozone de forêt guyanaise abrite une faune variée, dans les enclos extérieurs tout autant que dans la Grande Serre (conceptualisée par BTuA avec Véronique Descharrieres). Justement, dans cette dernière, chaleur, luminosité, sons, hygrométrie et odeurs nous immergent dans l’atmosphère de la forêt pluviale. Aux abords d’une cascade croissent de grands ficus sur lesquels s’accrochent lianes et épiphytes, ces plantes qui poussent sur d’autres végétaux sans pour autant les parasiter.

Au total 67 espèces cohabitent dans la biozone. De nombreux primates, sakis à face blanche (Pithecia pithecia), tamarins et ouistitis, s’ébattront dans les branchages. Au détour du chemin, on pourra rencontrer des paresseux (Choloepus didactylus) et des grands tamanoirs (Myrmecophaga tridactyla), tandis que de nombreux oiseaux voleront bientôt librement dans ce décor luxuriant. Au détour d'une cascade, un grand bassin nous offre une vue sous-marine des lamantins (Trichetus manatus), espèce emblématique de Guyane, malheureusement menacée

Vous aimerez aussi