Back to top
Quida, le tapir © MNHN - F-G Grandin

Le tapir

Le tapir terrestre, Tapirus terrestris, est un mammifère végétarien de la famille des tapiridés vivant dans les forêts tropicales d’Amérique du Sud.

Fiche d’identité

Classe, ordre et famille :
mammifères, périssodactyles, tapiridés
Durée de vie :
jusqu’à 30 ans
Taille & poids :
80-110 cm (au garrot) pour 150-225 kg
Gestation :
12 à 13 mois, 1 petit
Habitat naturel :
forêts tropicales, zones humides
Régime alimentaire :
végétarien
Région d’origine :
partie intertropicale de l’Amérique du Sud
Programme de conservation :
Le tapir terrestre est une espèce pour laquelle il existe un programme d’élevage européen (EEP) auquel le zoo participe.
Statut UICN : 

Vulnérable (VU)

Mode de vie

Le tapir est le plus gros mammifère d’Amérique du Sud. Solitaire et discret, il est actif plutôt la nuit et se repose la journée, caché de ses deux principaux prédateurs : le jaguar et l’homme. S’il se fait surprendre, il essaie de gagner le point d’eau le plus proche où, bon nageur, il pourra les distancer.

Signes distinctifs

Le tapir est doté d’un museau allongé se terminant par un nez en forme de trompe préhensile qui l’aide à attraper feuilles et fruits dont il se nourrit. Cette trompe pourrait laisser penser qu’il est parent avec l’éléphant, or le tapir n’a pas de lien avec les proboscidiens. Il est plus proche du cheval et du rhinocéros.

Anecdote

Cet animal est menacé car il subit la déforestation, la compétition avec le bétail et est chassé pour sa viande. Il bénéficie en captivité d’un programme d’élevage européen (EEP) auquel le zoo est associé.

Vous aimerez aussi

Arrivées d’animaux
Eywa, femelle tapir
14 novembre 2018

Une nouvelle femelle tapir est présentée au parc !