Back to top
Photo de deux ibis rouges

Espèces en liberté : comment se comportent-elles ?

Découverte

Dans la serre tropicale du Parc zoologique de Paris, plusieurs espèces vivent en liberté. Une étude éthologique vient de commencer pour les étudier.

Une étude sur les espèces en liberté

Au sein de la serre, plusieurs espèces évoluent librement : paresseux, chauve-souris et certains oiseaux d’espèces originaires de Guyane et Madagascar.

Comment ces espèces sont-elles réparties dans l’espace ? Quels sont leurs comportements ? C’est ce que l’étude « Ethologie et répartition spatiale des espèces en liberté dans la serre tropicale du Parc zoologique de Paris » va chercher à savoir !

Photo d'un paresseux suspendu à une branche

Étape 1 : comprendre la répartition dans la serre

Dans un premier temps, l’étude consiste à étudier la répartition des différentes espèces au sein de la serre. 

Pour ce faire, la serre a été cartographiée et quadrillée afin de positionner précisément les individus à chaque observation.

À partir de ces données, une carte pourra être réalisée afin de mettre en évidence les différentes aires de répartition des espèces au sein de la serre au cours de la journée.

Photo d'un spatule rose sur un rocher

Étape 2 : comprendre les comportements des espèces

Dans un deuxième temps, plusieurs problématiques de gestion propres à chaque espèce vont être approfondies.

Pour les oiseaux, des caméras seront installées aux différents points de nourrissage afin d’étudier les différents comportements de nourrissage des espèces.

Pour les deux paresseux, qui sont plutôt difficilement observables car très bien camouflés, des caméras seront mises en place aux points de nourrissage pour analyser leur comportement, mais aussi observer s’il existe des interactions entre les deux individus. 

Enfin, pour les chauves-souris, une tentative d’identification sera faite à l’aide d’un lecteur de puce accroché au bout d’une perche télescopique. Trois comptages par jour seront aussi effectués afin d’estimer le nombre total de chauve-souris. Une observation des supports sera aussi réalisée pour étudier la proportion et la préférence d’utilisation d’un support plutôt qu’un autre.

Nous vous tiendrons au courant de l'avancée de l'étude et des résultats sur notre site internet et nos réseaux sociaux !

Photo d'une roussette suspendue à une branche

Vous aimerez aussi

Arrivées d’animaux
Loup ibérique mâle
21 juillet 2022

De nouveaux animaux au Parc Zoologique de Paris

Au cœur des biozones
Manchots dans l'eau © MNHN - Manuel Cohen
19 juillet 2022

Fraîcheur garantie au zoo cet été