Back to top
Quito et Jaci, les otaries à fourrure australe © MNHN – F-G. Grandin

Coulisses : l'arrivée des otaries à fourrure australe

Arrivées d’animaux

Côté coulisses, retrouvez Romain, soigneur animalier en biozone Patagonie : il nous raconte l’arrivée de Quito et Jaci.

Comme à la maison

Le 5 février 2019, les soigneurs de la biozone Patagonie étaient mobilisés pour ce grand événement du début d’année : l’arrivée d’un couple d’otaries à fourrure australe.

Tout s’est très bien passé. Elles ont fait bon voyage, sont arrivées en pleine forme et se sont très vite senties à l’aise dans leur nouvel environnement.

Première rencontre

Le week-end précédant l’arrivée des otaries, 3 membres de notre équipe sont allés à la rencontre de Quito, le mâle, au zoo d’Emmen aux Pays-Bas. Cette démarche est vraiment importante car elle leur a permis d’observer les otaries, d’échanger avec leurs soigneurs sur place, d’obtenir des informations précieuses qui ont pu faciliter l’adaptation des animaux.
Une autre partie de l'équipe avait fait le même travail de préparation en 2018 pour rencontrer Jaci, la femelle, et ses soigneurs au zoo de Landau en Allemagne. Nous vous en parlons dans notre article "Une nouvelle espèce : l'otarie à fourrure australe".

Quito, le mâle otarie à fourrure australe au zoo d'Emmen aux Pays-Bas © MNHN - A. Michon
Quito, le mâle otarie à fourrure australe au zoo d'Emmen aux Pays-Bas © MNHN - A. Michon
L'équipe du Parc zoologique de Paris au zoo d'Emmen © MNHN

Venez voir Quito et Jaci

Quito et Jaci sont actuellement visibles par intermittence dans le grand bassin des otaries où elles font progressivement connaissance avec nos otaries à crinière, Portos, Aramis, Nora et Ela. Elles seront également à l’honneur du Rendez-vous sauvage Patagonie du 23 février au 10 mars 2019.

Quito et Jaci dans le grand bassin des otaries © MNHN – F-G. Grandin