Back to top
Lenca, jeune femelle jaguar née le 7 juillet 2018 © MNHN – F-G. Grandin

Au revoir Lenca

Au cœur des biozones

Lenca, l’une de nos deux jeunes femelles jaguars, née au parc le 7 juillet dernier est morte soudainement à l’âge de 6 mois et demi.

Ce mardi 22 janvier vers 16 h, Lenca a soudainement présenté une posture et une vocalisation anormales qui ont immédiatement alerté les soigneurs. Arrivés en quelques minutes, les vétérinaires n’ont pu que constater un arrêt cardiaque irréversible.

Depuis sa naissance, Lenca n’avait pourtant présenté aucune anomalie de santé, les trois check-up effectués entre 0 et 3 mois n’avaient rien révélé de significatif et le matin même, Lenca avait encore un comportement habituel avec sa sœur et sa mère.
L’autopsie réalisée par nos vétérinaires a révélé une anomalie cardiaque importante : une fuite sanguine hors de la cavité cardiaque, qui, de manière silencieuse et sans signes cliniques particuliers, a mené à cet infarctus.

Cet événement est particulièrement triste pour l’équipe animalière dont nous tenons à souligner le professionnalisme et le soin attentionné apporté au quotidien aux animaux du parc. Celle-ci a notamment réalisé un travail de qualité qui a permis de réussir la reproduction de nos jaguars, depuis la mise en contact des parents jusqu'au sevrage des jeunes en passant par un élevage exemplaire d'une mère dont c'était la première portée. La petite "Aloha", qui résidera encore au parc pendant au moins un an, recueillera toute l'attention nécessaire et reste aux côtés de sa mère Simara le témoignage turbulent de ce travail exemplaire prodigué aux animaux.

Pour en savoir plus sur le travail réalisé par notre équipe autour de la naissance de Lenca et Aloha, retrouvez notre article “Retour sur la naissance des 2 petites femelles jaguars
 

Lenca, jeune femelle jaguar née le 7 juillet 2018 © MNHN – F-G. Grandin

Pour aller plus loin

Vous aimerez aussi

Au cœur des biozones
Triton alpestre © MNHN - François-Gilles Grandin
7 octobre 2019

Il faut sauver le triton de Bosnie

Au cœur des biozones
Tinus, le lamantin © Manuel Cohen - MNHN
3 octobre 2019

Tinus et Kaï fêtent leur anniversaire