Summer opening hours: from June 21 to August 31 inclusive, open every day from 9:30 a.m. – 8:30 p.m.

Please note: exceptional closure Wednesday July 24 and Saturday July 27 due to the Olympic Games.
 

Back to top
Petits fossas © MNHN - M.Descombes

Carnet rose au Parc zoologique de Paris

Naissances

Heureux évènements au Parc zoologique de Paris ! Plus de 70 naissances ont eu lieu depuis le début de l’année 2023. De nombreux petits ont vu le jour dont une gazelle de Mhorr, 4 fossas et 3 chiens des buissons. Et ce n’est pas fini. De belles surprises restent encore à venir.
 

UNE GRANDE NOUVELLE POUR LES GAZELLES DE MHORR

Une jeune femelle gazelle dama est née le 23 avril au matin au Parc Zoologique de Paris. Il s’agit de la première naissance pour cette espèce au parc.
 
Dans le milieu naturel, il ne reste pas plus de 175 gazelles dama sauvages réparties uniquement au Tchad et au Niger. Si l’espèce gazelle dama est classée en danger critique d’extinction par l’UICN, la sous-espèce Mhorr, dont le troupeau du zoo fait partie, est éteinte à l’état sauvage depuis les années 1970, et ne survit plus que grâce aux effectifs reproduits en captivité, en Afrique du Nord, en Europe, et aux Etats-Unis.
 
Cela ne représente au final plus que 350 individus dans le monde, tous gérés par l’homme. Cette naissance est donc extrêmement importante pour le plan d’élevage de cette espèce rare et permettra de probables réintroductions dans les années à venir.
 

Petit Gazelle de Mhorr © MNHN - F-G Grandin
Petit Gazelle de Mhorr © MNHN - F-G Grandin
Petit Gazelle de Mhorr © MNHN - F-G Grandin
Petit Gazelle de Mhorr © MNHN - F-G Grandin
Petit Gazelle de Mhorr © MNHN - F-G Grandin

NAISSANCE DE CHIENS DES BUISSONS

Le 28 avril 2023, la femelle chien des buissons « Mala » a donné naissance à trois chiots. C’est sa troisième portée depuis son arrivée au Parc zoologique.

Chez cette espèce de canidé sud-américain, l’élevage et le toilettage des chiots est fait par l’intégralité de la meute. Même s’ils ne sont pour l’instant nourris que par le lait de la mère, le mâle apporte la nourriture régulièrement dans le nid, pour nourrir la femelle, puis plus tard les petits.

Il est important d’observer ce comportement social qui permettra aux jeunes femelles du groupe d’apprendre les rudiments de la maternité. Les équipes de soigneurs et de vétérinaires ont récemment pu contrôler la bonne santé des petits qui se portent très bien. Ils sont désormais visibles dans la biozone Amazonie-Guyane.

Chiots des buissons © MNHN - M.Descombes
Chiots des buissons © MNHN - M.Descombes
Chiots des buissons © MNHN - M.Descombes

DES PETITS NOUVEAUX CHEZ LES FOSSAS

La femelle fossa « Zanahary » a donné naissance au mois de mai à 4 petits.

Cette naissance, rare en parc zoologique, est le résultat d’un accouplement avec le nouveau mâle fossa « Berany » arrivé en mars 2023 en provenance du zoo de Szeged en Hongrie. Le transfert a eu lieu au sein du programme de conservation Européen de cette espèce classée Vulnérable par l’IUCN.

Chez le fossa, l’accouplement n’est possible que dans une période extrêmement courte durant les chaleurs de la femelle. En dehors de celle-ci le mâle et la femelle vivent séparément. Les 4 nouveaux-nés ne sont pour l’instant pas visibles et devraient rester en loge avec leur mère jusqu’à la fin du mois de juin.

Ce n’est pas la première portée de cette femelle depuis son arrivée au Parc Zoologique de Paris en 2014. Elle avait déjà donné naissance à 3 petits en 2018.
 

Petits fossas © MNHN - M.Descombes
Petits fossas © MNHN - M.Descombes
Petits fossas © MNHN - M.Descombes
Petits fossas © MNHN - M.Descombes